L'EAU ET L'HOMME

NE VOUS LAISSEZ PLUS ABUSER PAR LES MEDIAS, LES PUBLICITES ORGANISÉS PAR LES LOBBIES DES EAUX EN BOUTEILLES OU DES EAUX DES VILLES !

L'EAU, SOURCE DE VIE SUR NOTRE PLANETE, DOIT NOUS APPORTER :

Les dernières études indépendantes, prouvent que l'Homme est hétérotrophe. Il ne peut assimiler plus de 1% des minéraux non organiques présents dans l'eau qu'il boit (sous nos latitudes, avec des températures inférieures à 30°C).

Les minéraux assimilables par l'homme, proviennent des légumes et des fruits (une alimentation équilibrée est donc toute indiquée).
Ainsi, 99% des minéraux sont éliminés par nos reins, 
avec toutes ses conséquences …

À l'école, l'eau c'est H2O ! Mais c'est aussi un solvant très puissant qui se mélange à toutes les matières qu'il rencontre sur son passage, bonnes ou moins bonnes …

Les polluants de l'eau sont malheureusement assimilés par notre organisme ... Et de nos jours, notre société en rejette beaucoup (atmosphériques, agricoles, industriels, chimiques, pharmaceutiques, individuels …) que nous retrouvons au final, dans l'eau que nous buvons !

Pour éliminer les toxines (détox) de notre corps, tous les naturopathes vous diront qu'il faut une eau peu minéralisée, ce qui n'est généralement pas le cas de l'eau de ville, des eaux minérales ou des eaux de source, avec un résidu à sec souvent supérieur à 200 mg/l pour l'eau de ville, à plus de 3 gr/l pour certaines eaux minérales !

Une eau avec un résidu  à sec inférieur à 50 mg/l et légèrement acide, est reconnue comme étant idéale pour notre consommation de tous les jours, tout en permettant
l'élimination de nos toxines.

Quelle pollution pour les eaux accessibles pour tous en France :

L'eau en bouteille plastiquefait en moyenne 400 km avant d'arriver sur votre table. La matière utilisée, le plastique, reste à risque (récement, découverte du Bisphénol A, phtalates, mais demain ?). La migration de la matière plastique dans l'eau n'a pas fini de faire couler de l'encre … 4/5 des bouteilles finissent dans l'océan. Il faut 2 litres d'eau pour fabriquer une bouteille. Quant aux bactéries présentes dans l'eau en bouteille à la livraison, aucune information ! Ce n'est ni une solution économique, ni écologique. En plus, il faut l'approvisionner et la stocker.

À quand la bonne parole en France sur le problème de l'eau pour notre santé à tous ?